Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
 
 
Le soutien logistique a pour objectif d'assurer le maintien en condition opérationnelle d’un système technologique complexe en phase d'exploitation. Il met en oeuvre un ensemble de processus et de moyens (ravitaillement, acquisition et gestion des rechanges, conditionnement-stockage-transport-manutention, opérations de maintenance, outillages, documentation, formation...) nommés éléments du soutien logistique. Ceux-ci constituent par intégration ce qu’il est quelquefois convenu d’appeler le système de soutien logistique. L’ingénierie du soutien logistique est généralement appelée Analyse du Soutien Logistique (ASL).
 
Le soutien logistique est apparu dans le contexte militaire : que l’on songe à la logistique nécessaire à la projection et au déploiement d’un système d’arme sur un nouveau théâtre opérationnel, à son maintien en condition opérationnelle (ravitaillement, maintenance) pendant la durée des opérations ainsi qu’à son retour à la base. Il a été initialement défini dans des standards militaires (MIL-STD 1388 1A-2A, Logistic Support Analysis-Department of Defense, référence initiale toujours structurante du domaine).
 
Le coût de maintien en condition opérationnelle s’avère généralement supérieur au coût d’acquisition initial d’un système. Ce coût est donc un facteur significatif dans la décision d’acquisition et sa maîtrise doit être une préoccupation majeure tout au long de la conception du système.
 
Ainsi est né le concept de soutien logistique intégré (SLI) où l’analyse du soutien logistique s’intègre à l’ingénierie du système dès les études amont : aujourd’hui, l’ASL fait partie intégrante de l’IS, conformément aux normes actuelles de l’IS qui insistent sur la définition simultanée du système opérationnel et de ses produits contributeurs.
 

Le soutien logistique intégré cherche à maîtriser le coût de soutien en faisant en sorte que :

  • la conception du système prenne en compte les considérations de soutien, la fiabilité et la maintenabilité des équipements représentant deux facteurs clés pour en guider les choix,
  • l’environnement de soutien forme un ensemble cohérent et coordonné par rapport aux produits en service,

Ce domaine est présenté sous quatre points de vue:

 

Pour en savoir plus:
Découvrir et comprendre l'IS, chapitre 10.4, pages 175-178.
Soutien logistique