Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
 
 
L’ingénierie système génère de multiples informations sur le système en cours de définition et les processus de son cycle de vie. Cette information est partagée par l’ensemble des participants à la réalisation du système qui l’utilisent pour générer de nouvelles informations. Cette information subit des rectifications et des évolutions dont les impacts peuvent entraîner des modifications en chaîne tant pendant la phase de définition que pendant la vie opérationnelle du système. Il est nécessaire d’enregistrer l’ensemble des informations produites, c’est le rôle de la base de données intégrée d’ingénierie système, et de maintenir à jour l’état effectif de la définition du système pour servir de référence à la suite des travaux, c’est le rôle de la gestion de configuration.

La base de données intégrée d’ingénierie système répertorie l’ensemble des informations (données, documents) produites et leurs relations, en maintenant les historiques et la traçabilité. Elle résulte souvent de l'intégration ou de la fédération des bases de données des différents acteurs du projet.
 
La configuration établit une référence de la définition du système et de ses constituants tels que spécifiés, puis conçus, puis industrialisés pour permettre la suite des travaux d’ingénierie. Après mise en service opérationnelle, la configuration établit la référence du système tel que produit (configuration applicable à un nouvel exemplaire) ou exploité (configuration appliquée à chaque exemplaire du système). Toute évolution de configuration suit une procédure formelle impliquant notamment l’approbation par l’autorité de configuration.

 

Management de l'information