Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
 
 
Les parties prenantes et l’interdisciplinarité
 Le système objet de l’IS doit :
  • répondre au mieux aux besoins, attentes et contraintes de toutes les parties prenantes : parties intéressées par l’utilisation et l’exploitation du système : client, utilisateurs, usagers, exploitants, mais aussi états, organismes, associations susceptibles d’être concernés par le système… ; autres parties prenantes impliquées dans le cycle de vie du système : concepteurs, producteurs, maintenanciers, logisticiens…
  • être acceptable par et pour l’environnement (physique, social, écologique…),
  • représenter une solution globalement équilibrée et optimisée sur l’ensemble de son cycle de vie, de la conception au retrait de service compris, tout en prévoyant les réutilisations dans les produits futurs.
Pour trouver un bon compromis dans cet ensemble d’exigences souvent conflictuelles, une approche système impliquant la mise en œuvre d’une forte interdisciplinarité et de la maîtrise de la transversalité qui en résulte est nécessaire. Ainsi l’ingénierie système consiste à intégrer les efforts de toutes les disciplines impliquées dans le cycle de vie du système en un tout cohérent, afin de progresser vers la solution en justifiant les décisions successives par une analyse globale de leurs conséquences tant sur le système principal et sur les systèmes contribuant à le concevoir, le produire, le maintenir en condition opérationnelle et le retirer du service, que sur leur environnement.
 
 
 
Intégrer les disciplines pour converger vers un bon compromis
entre enjeux et contraintes des parties prenantes
 
Pour en savoir plus
Découvrir et comprendre l'IS
- Les parties prenantes, leurs attentes et leurs contraintes: chapitre 5.2, pages 102-105
- La pluridiciplinarité: chapitre 4.3.2, page 93